L’art abstrait s’empare de la déco


20 août 2019

Cette rentrée, la tendance est plus que jamais à la déco arty. Visages graphiques à la Picasso, formes géométriques qui s’entremêlent façon collage, couleurs dynamiques : ce parti-pris résolument contemporain ouvre la maison à l’art abstrait.

Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
La collection Oscar – à partir de 17,90€ – Habitat
La collection Oscar de Habitat

Installé dans la ville provençale de Vallauris dans les années 50, Picasso y découvre la céramique, pour laquelle la ville est réputée, et se passionne pour cette activité. Au fil des ans, il expérimente de nouvelles techniques, imagine de nouveaux supports et réalise près de quatre mille œuvres originales. Avec Oscar, Habitat a imaginé une collection hommage  à la Provence de Picasso qui célèbre le geste de l’artiste et le savoir-faire artisanal.

Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Patères (par 2) – 161€ – La Chance
Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Tableau Ain Zarka – 1350€ – LRNCE
Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Tapis – à partir de 189,99€ – La Redoute Intérieurs
Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Table basse ocre – 614€ – Moooi | Table basse bordeaux – 214,50€ et Table basse rouge brique – 462€ – Serax
Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Housse de coussin velours – 19,99€ et Housse de coussin arty – 24,99€ – La Redoute Intérieurs
Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Affiche carrée – 35€ et Affiche rectangulaire – 39€  – AM.PM
Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Assiettes (les 4) – 150€ – LRNCE
Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
Toile imprimée – 44,99€ – La Redoute Intérieurs
LRNCE, la marque arty made in Marrakech

Fondée en 2013 par la designer belge Laurence Leenaert, LRNCE est une marque lifestyle installée dans la médina de Marrakech. Ses textiles, céramiques et objets affichent des motifs forts et des couleurs vives. Mêlant influences surréalistes et ethniques, ils sont tous fabriqués à la main par des artisans marocains. Récemment, ses couvre-lits graphiques ont été choisis par l’architecte d’intérieur Dorothée Meilichzon pour habiller les lits des chambres de l’hôtel Menorca Experimental.

Quand la tendance arty s'empare de la déco - Joli Place
©Menorca Experimental