Quand l’extérieur s’invite à l’intérieur


26 avril 2018

Entre mobilier de jardin et d’intérieur, la frontière s’est estompée au point qu’il est de plus en plus difficile de les distinguer. Cet aspect deux-en-un est bien pratique puisqu’il permet de jouer la carte outdoor indoor sans rompre avec votre style déco. Ainsi, dès que le temps se gâte, vos meubles d’extérieur s’intègrent sans problème à votre intérieur. Mais pas seulement. Décryptage.

outdoor indoor
©Leroy Merlin
Pourquoi cette tendance outdoor indoor ?

L’engouement pour la déco végétale esprit jardin d’hiver y est pour beaucoup. Les plantes vertes ont repris possession des intérieurs, le rotin s’est installé durablement dans la déco, les matières naturelles ont la cote. Résultat, une passerelle s’est créée entre les univers du jardin et de l’intérieur. A une époque où l’on ose plus que jamais les mélanges de codes et de styles, on n’hésite plus à détourner meubles et objets de leur utilisation d’origine afin de personnaliser sa déco.

mobilier extérieur à l'intérieur
©Tikamoon
mobilier extérieur à l'intérieur
©AM.PM
outdoor indoor
©Bloomingville
Une réponse aux problématiques d’espace

L’autre facteur qui joue en faveur de la tendance outdoor indoor, c’est la réduction de nos espaces d’habitation, notamment en milieu urbain. Notre capacité de rangement s’est réduite, ce qui pose le problème du stockage des meubles et de la déco du balcon (ou de la terrasse) en hiver.  Avec du mobilier de jardin qui ressemble à s’y méprendre aux meubles d’intérieur, plus besoin de le ranger à la cave ou de le couvrir d’une vilaine bâche à la fin de la belle saison. On l’intègre simplement à notre déco. Et, cerise sur le gâteau, ce principe deux-en-un permet de faire des économies.

mobilier extérieur à l'intérieur
©Tikamoon
mobilier extérieur à l'intérieur
©Magis
mobilier extérieur à l'intérieur
©Hay
outdoor indoor
©La Redoute Intérieurs
outdoor indoor
©Fermob