Evolution Product, passion botanique


13 mars 2020

Quand Amanda du Plessis ouvre ses herbiers anciens et tourne délicatement les pages où sont répertoriées les plantes oubliées d’Afrique du Sud, on est immédiatement happé par l’histoire qu’elle nous raconte. Il faut dire qu’en fondant la marque Evolution Product à Johannesburg, il y a dix ans, elle a fait plus que créer un label de textiles d’intérieur. En effet, son travail se base sur la recherche d’archives botaniques des XVIIIe et XIXe siècles dans lesquelles elle puise son inspiration pour faire revivre une nature oubliée à travers ses créations pour la maison. Véritable alchimiste, elle utilise des techniques éclectiques et des pigments naturels afin de reproduire l’image de plantes du passé sur des supports textiles en lin  – coussins, plaids ou tentures murales. Le lin est préalablement brossé à la pierre, une technique manuelle qui le bonifie, l’assouplit, l’adoucit. Et le résultat est aussi unique qu’étonnant.

La collection Nymphaea
Les herbiers anciens d’Amanda du Plessis
Nymphaea, symbole de vie

Chaque collection imaginée par Amanda du Plessis est un hommage à l’héritage sud-africain ainsi qu’une alerte sur la raréfaction de l’eau douce et son impact sur la biodiversité. Avec sa nouvelle collection  de coussins et de panneaux textiles en lin brut baptisée Nymphaea, Evolution Product rend hommage au nénuphar. Symbole fort dans de nombreuses cultures, c’est une plante d’eau douce dont la diversité est menacée puisque près de 70% d’espèces de nénuphars auraient disparu à ce jour. Pour cette collection, Evolution collabore avec Recycle, Relove, Roche qui récupère les déchets de caoutchouc. La marque crée des rubans à partir de chambres à air de roues de vélos qui sont recyclées et découpés à la main pour être ensuite brodés sur le lin.

A partir de 90€ le coussin et
450€ le panneau mural / dessus de lit

Photos : ©Evolution Product