Osez la déco ton sur ton


29 mai 2018

Marotte des stylistes des marques de décoration et de peinture, la déco ton sur ton ne manque pas d’effet. Mais est-elle vraiment transposable dans un intérieur ? On dit oui, mais en respectant quelques règles.

Déco ton sur ton : comment l'adopter
© Castorama
Déco ton sur ton : le faux pas à éviter

Au premier degré, la déco ton sur ton consiste à utiliser un même coloris pour décorer l’ensemble d’une pièce. Mais, version 2.0, il ne s’agit plus d’harmoniser la couleur des assises avec les rideaux, les meubles et les accessoires. D’abord parce que, dénicher tous vos éléments déco exactement dans la même nuance est un casse de tête sans fin. Ensuite parce que, d’un point de vue style, c’est complètement dépassé. Aujourd’hui, l’effet ton sur ton se crée différemment.

Déco ton sur ton : comment l'adopter
© Ikea
Déco ton sur ton : comment l'adopter
© Jotun
La déco ton sur ton version 2.0

La base de la déco ton sur ton version 2.0, c’est la peinture utilisée pour peindre un mur ou une alcôve. L’idée est d’installer un meuble assorti (mural ou sur pieds) devant le mur. Et, plutôt que de vous épuiser à trouver un meuble qui soit exactement de la même teinte, il suffit simplement de repeindre une armoire d’occasion ou un module en bois brut (comme le caisson Ivar – photo Ikea ci-dessous) avec ce qu’il vous reste de peinture. L’idée vaut également pour une étagère murale, des patères ou une simple chaise. En résulte un effet « camouflage » ultra esthétique.

Déco ton sur ton : comment l'adopter
© String Furniture
L’effet camouflage de la déco ton sur ton

Si l’esthétique de la déco ton sur ton est indéniable, elle possède aussi un autre bénéfice. En effet, dans une petite surface, cette technique permet de fondre un meuble volumineux dans le mur. Sans disparaître vraiment, il s’efface visuellement et réduit l’impression d’encombrement de la pièce.

Déco ton sur ton : comment l'adopter
© Ikea
Déco ton sur ton : comment l'adopter
© Kvarteret Makleri
Savoir doser votre ton sur ton

Quand il s’agit de jouer le ton sur ton dans une pièce, évitez le total look du sol au plafond. Si la photo ci-dessous est superbe, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une ambiance imaginée dans le cadre d’un stylisme pour une marque. Dans un intérieur, l’effet monochrome peut s’avérer étouffant, notamment avec une couleur foncée. Pour apprivoiser cet effet déco, il faut savoir doser et se contenter d’un mur et d’un meuble assortis.

Déco ton sur ton : comment l'adopter
© Swoon