La déco voit la vie en rose millennial


16 juin 2017

Et si, en déco, le rose était le nouveau blanc ? L’engouement pour cette couleur dans ses tonalités les plus claires ne tarit pas et, en quelques saisons, elle est devenue branchée. Les designers et les décorateurs ne jurent que par cette teinte qui était omniprésente à la dernière design week de Milan et l’on ne  voit plus un intérieur trendy sans une touche de rose pâle. Un phénomène qui a valu à cette couleur d’être rebaptisée. Décryptage.

canapé rose
Treasures and Travels
Tout change mais rien ne change : le rose millennial

L’engouement général pour le rose est devenu un tel phénomène que cette couleur a été rebaptisée rose millennial par les médias américains : véritable star sur les réseaux sociaux, le rose fait de nombreux adeptes parmi la génération Y qui l’a enfin débarrassé de son genre. Exit le préjugé selon lequel le rose, c’est pour les filles : il ne fait plus peur aux hommes pour qui un soupçon de rose clair dans la maison n’a rien de rédhibitoire. En dehors de cela, rien de finalement très nouveau sous le soleil : il s’agit d’une couleur qui a toujours existé mais qui a été renommée. Il est d’ailleurs assez drôle de voir que personne n’arrive à s’entendre sur la nuance du rose millennial. La raison est simple : c’est parce qu’il y en a plusieurs. En réalité, ce que les tendanceurs ont baptisé millennial pink, c’est la palette de roses pâles (voire très pâles) dont les nuances vont du poudré au nude, légèrement plus orangé. La couleur est subtile et bien loin des roses ultra saturé des précédentes décennies.

déco rose
Bloomingville
Positive attitude : la vie en rose

Ce n’est pas pour rien que l’expression « voir la vie en rose » tient une bonne place dans la langue française. Le rose pâle est une couleur douce et apaisante dont la particularité est d’aller avec quasiment toutes les autres teintes. Il faut seulement éviter le total look et le mariage à d’autres nuances de rose (on n’est pas Barbara Cartland), au rouge vif ou à la palette des violets, afin de d’éviter l’effet Barbie world. Utilisé par touches, le rose millennial s’accorde à merveille aux couleurs franches telles que l’ocre, le vert émeraude, le bleu électrique, le bleu canard ou le orange. Il est aussi superbe mélangé aux couleurs foncées comme le bordeaux, le vert sapin ou le noir.

déco rose
Ferm Living | The Modern House
mur rose
Little Greene
Allons voir si le rose…

Largement réintroduit dans le paysage déco par les designers nordiques tels que Muuto, Normann Copenhagen ou  Scholten & Baijings, le rose pastel a été le chouchou des années déco scandinave : redevenu tendance et désirable, il nous a ouvert de nouvelles perspectives déco. On aurait pu croire qu’il allait disparaître avec l’engouement pour le tout pastel mais il a pourtant continué son bout de chemin en évoluant vers des teintes cosmétiques. Cet élargissement de la palette des roses pâles a soudain rendu cette couleur plus accessible à tous les styles d’intérieurs, du plus bohème au plus design. Résultat : on ose le mur nude, les placards de cuisine pastel ou les draps en lin rosés beaucoup plus facilement. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter tant la vie en rose semble multiplier ses adeptes.

déco rose
Studio Elwa | Broste Copenhagen
céramique rose
Etsy
déco rose
Hartô | Scion
chambre rose
Anthropologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *