Déco végétale : ces lieux atteints par la jungle fever


30 mai 2017

La déco végétale s’est imposée durablement dans la maison comme dans les lieux publics. Depuis trois ans, les restaurants, boutiques et hôtels envahis par une végétation luxuriante se multiplient et ce n’est pas un hasard si la jungle fever s’empare de si nombreuses adresses. Certains disent que l’interdiction de fumer dans les lieux publics y est pour beaucoup, laissant la possibilité aux plantes de s’épanouir à l’intérieur. Mais la raison est bien plus profonde : elle correspond surtout à notre désir d’une vie plus saine, plus en phase avec la nature et les bénéfices qu’elle nous offre. Effet apaisant, dépolluant ou thérapeutique, les plantes d’intérieur sont dotées de nombreux pouvoirs qui améliorent notre quotidien. Dans un monde où tout va très vite, il nous est vital de ralentir et nous laisser aller à la contemplation : prendre soin de plantes, c’est vivre au rythme de la nature, faire preuve de patience et prendre le temps. En d’autres termes, c’est adopter le slow living, ce mouvement sociétal mondial, véritable prise de conscience collective nous poussant à recentrer nos valeurs, à revenir à l’essentiel, à écouter notre rythme naturel. Loin d’être une simple tendance, l’engouement pour la décoration végétale est le signe d’un changement fort et durable, révélateur d’une nouvelle façon de penser notre quotidien.

Déco ambiance végétale
Le restaurant Väkst à Copenhague
Déco ambiance végétale
Leo Oyster’s Bar à San Francisco
Déco ambiance végétale
Le café de la boutique Wildernis à Amsterdam
Déco ambiance végétale
The Line Hotel à Los Angeles
Déco ambiance végétale
Le jardin d’intérieur de la Villa Rose à Paris
Déco ambiance végétale
Le restaurant Eugène Eugène à Puteaux
Déco ambiance végétale
Le lobby de l’hôtel Camiral à Caldes de Malavella
Déco ambiance végétale
La terrasse de l’Hôtel Grand Amour à Paris
Déco ambiance végétale
La terrasse du restaurant Bambou à Paris
Déco ambiance végétale
Le rooftop de la Brasserie d’Auteuil à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *