L’Art de vivre danois


8 mars 2014
Ce week-end seulement, la Maison du Danemark vous propose de découvrir le design et le style de vie danois à travers la mise en scène de 23 marques déco, mode et loisirs dans un appartement à l’ambiance nordique et contemporaine. Cette exposition, qui n’est ouverte que 2 jours au grand public, réunit le meilleur des marques design danoises : Louis Poulsen, BoConcept, Broste Copenhagen, Vipp, Flexa, Bodum ou Rice pour n’en citer que quelques-unes. C’est l’occasion de comprendre comment vivent les nordiques et ce que signifie « Vivre danois ».

 

Blog déco design Joli Place
Une cuisine ouverte en noir et blanc habillée d’accessoires pastel par Louis Poulsen et Rice

Comme l’explique Anne Dorte Riggelsen, Ambassadeur du Danemark à  Paris, « la tradition du design danois a débuté comme un projet démocratique, pour créer des meubles beaux et fonctionnels pour le peuple, et pas seulement pour l’élite. Au fil du temps, les créations iconiques du design danois, que l’on doit à Hans  J. Wegner, Arne Jacobsen ou Finn Juhl, sont devenues des objets de collection pour quelques privilégiés. Mais le design danois ne se résume pas aux icônes bien connues, il est beaucoup plus étendu. La philosophie qui a inspiré les grandes icônes de notre design reste la même aujourd’hui : nous continuons de créer un design inclusif, qui reflète l’égalité sociale que l’on retrouve dans le modèle social nordique. De la même manière que les réformes de nos modèles sociaux, le design danois réussit également à se renouveler pour éviter de s’engluer dans la tradition ». Si les danois accordent une si grande importance à leur intérieur, c’est en grande partie à cause de la rigueur du climat et du manque de lumière qu’ils subissent pendant leurs longs hivers. Contrairement à nous, ils ne peuvent profiter de l’extérieur que pendant très peu de temps durant l’année. Ils restent donc beaucoup chez eux, y reçoivent, y travaillent, y jouent avec leurs enfants. Anne Dorte Riggelsen le souligne avec humour : « Un soir sombre de novembre, à Copenhague, est très loin de la douce France. Quand il fait sombre, quand le vent souffle dehors, où serait-on mieux que dans son salon, chaleureux et convivial ? Le manque impitoyable de lumière tout au long de l’hiver nécessite de pouvoir trouver la paix et le confort chez soi ». La maison représente donc un refuge contre un climat hostile. Les danois ont aussi assez peu de ressources naturelles, ce qui les a amenés à produire des meubles et des objets destinés à durer longtemps. Cet ensemble d’éléments a poussé les nordiques à tirer le meilleur parti de ce qu’ils ont. C’est une mentalité très ancrée, héritée de longue date.

Blog déco design Joli Place
Dans la cuisine par Kvik, Bodum, Vipp, Broste Copenhagen et Danish Fuel

 Le sociologue danois Filip Lau s’amuse de l’uniformité des intérieurs danois : « Nous avons de très grandes fenêtres car nous adorons la nature et nous voulons profiter du moindre rayon de soleil. Notre décoration est assez uniforme : vous ne verrez jamais un intérieur danois sans sol en bois et murs blancs. Dans toutes les maisons, on trouve la même palette de couleurs et de matières. Les teintes sont neutres ou pastel et les quelques rares touches de couleurs vives viennent de petits objets. Les pièces sont multifonctionnelles : la cuisine et le salon, par exemple, ne forment qu’un seul espace. Nous avons aussi toujours des suspensions placées très bas, ce qui rend la lumière moins agressive, ou des cheminées. L’idée est de créer un environnement cosy et lumineux, car nous manquons cruellement de lumière ». Les nordiques sont aussi fans de technologie, qui envahit la maison et dont le design est toujours extrêmement soigné. Car le design est omniprésent dans leur vie. Filip Lau s’est d’ailleurs amusé à mettre tout le design scandinave dans une boite, regroupant des objets symboliques que l’on retrouve dans tous les foyers : le singe en bois de Kay Bojesen (1954), l’Ericofon en plastique d’Ericsson (1954), la première télécommande multiple (1985), le vase d’Alvar Aalto (1936), le cendrier Classic d’Arne Jacobsen (1955), le paquet de cigarettes national dessiné par Claus Achton Friis (1973) à qui le Danemark doit aussi ses panneaux de signalisation routiers et les plaques d’immatriculation du gouvernement, le très basique photophore Snöboll de la verrerie Kosta Boda et des briques de lego qui apportent une touche de couleur à l’ensemble.

Blog déco design Joli Place
Les objets iconiques du design scandinave

 

Blog déco design Joli Place
Chaises danoises iconiques | Chaise Fourmi et chaise 7 de Arne Jacobsen | Chaise Wishbone de Hans Wegner

Le sociologue explique que la décoration, très basique, est la même dans tous les intérieurs. Cette uniformité, qui peut paraître ennuyeuse, est toutefois très intéressante. La maison est un lieu de représentation sociale. On y passe beaucoup de temps, on y reçoit énormément, puisque le climat ne permet pas de se retrouver à l’extérieur. Contrairement à nous, les danois ne se retrouvent pas au café ou au restaurant après le travail. Ils finissent leurs journées tôt, vont chercher les enfants à l’école et rentrent chez eux. D’ailleurs le premier café de Copenhague a ouvert en 1976 ! La maison, au centre de la vie sociale, doit être jolie et confortable. Filip Lau décrypte l’intérieur scandinave avec humour : « Comme les danois ont une perception uniforme de ce qu’une bonne société devrait être, nous avons aussi une idée limitée de ce à quoi un intérieur doit ressembler. Et si vous dérivez de cette idée, vous dérivez de la norme qui est la nôtre. En gros, vous ne pouvez avoir que 3 modèles de chaises chez vous : la chaise 7 d’Arne Jacobsen, la chaise Ant d’Arne Jacobsen ou éventuellement la chaise Wishbone de Wegner. C’est dû au fait que votre maison est un élément de représentation et aussi parce que ces designs sont éternels. Elles sont représentatives de l’idée que nous avons d’avoir créé la chaise ultime. Pourquoi aurions-nous donc besoin d’une autre chaise ? Il y a un peu d’arrogance dans ce constat. Regardez cette chaise de Wegner (il montre The Chair, ndlr), c’est une très belle chaise. Elle a été utilisée par Kennedy et Nixon durant leur mandat et vous savez comment elle s’appelle ? Elle s’appelle The Chair. Hans J. Wegner l’a nommée ainsi comme s’il affirmait qu’il n’y avait rien au-delà de cette chaise, que ce n’était plus la peine d’en créer d’autres. C’est assez révélateur du rapport de notre société au design ».

Blog déco design Joli Place
Le salon par BoConcept, We, Louis Poulsen, Bodum et Broste Copenhagen

Le moindre objet présent dans les maisons nordiques a été créé dans une démarche design : c’est ce que l’on appelle le mouvement design démocratique. Une des autres particularités de design scandinave, c’est qu’il utilise des formes organiques. Le courant danois moderne, qui a été fondé sur les racines du mouvement Bauhaus de l’Allemagne des années 20, est une façon très organique d’interpréter les objets. Contrairement au style Bauhaus, tout en angles et en arêtes, le design scandinave est plus doux, plus rond. Pour le designer français Christophe Pillet, ce qui caractérise le design danois, c’est une modernité omniprésente et perdurable : « Ce qui me semble aussi remarquable, c’est la netteté et la simplicité des objets, leur justesse, leur légèreté. Les designers danois travaillent sur l’essence des choses. La simplicité est portée au niveau des beaux-arts. Je crois que ce que le design danois transmet comme message, c’est que le design n’est pas quelque chose d’extraordinaire : il sert à révéler ce qu’il y a de beau dans l’ordinaire. Je partage profondément cette idée là et c’est ma quête permanente dans mes créations ». Un tel engouement pour les modèles iconiques du design scandinave pose la question de la place laissée à la jeune génération de designers nordiques. Pour Anne Dorte Riggelsen, « la jeune génération du design danois fait évoluer la tradition sans toutefois créer de révolution. On parle même de génération perdue, au Danemark ». Cela crée une certaine injustice, comme le souligne Christophe Pillet : « La nouvelle création design danoise se trouve noyée par le design iconique, même si des noms émergent. Mais il est vrai que, par sa modestie, le nouveau design danois est moins spectaculaire donc aussi moins visible que le design italien, par exemple ».

Blog déco design Joli Place
La chambre par BoConcept et Broste Copenhagne

 

Blog déco design Joli Place
La chambre d’enfants par Flexa, Plus Plus et Pernille Picherit

 

Blog déco design Joli Place
La chambre d’enfant par Flexa

Si vous êtes à Paris ce week-end, ne manquez pas l’exposition éphémère « Vivre Danois ». Le samedi 8 mars, l’entrée est libre de 13 heures à 18 heures. Le dimanche 9 mars, l’entrée est libre de 12 heures à 17 heures et un tirage au sort des produits offerts par les exposants sera organisé tout au long de la journée : c’est l’occasion d’aller bruncher sur la terrasse du restaurant Flora Danica (réservation recommandée), restaurant de la Maison du Danemark qui est une de mes adresses parisiennes favorites, et de goûter à son fameux saumon mariné.

La Maison du Danemark – 142 avenue des Champs-Elysées – 75008 Paris